Le cerfeuil tubéreux est pour moi le caviar des légumes et la poutargue est appelé le caviar de la méditerranée. Ils sont délicieux et leur association fonctionne extrêmement bien. Ces deux produits de luxe ne sont pas très faciles à trouver. Tous les deux nécessitent beaucoup de travail et d'efforts pour les obtenir ce qui explique leurs coûts.

 

Quand je trouve des cerfeuils tubéreux au marché, j'ai du mal à résister malgré leur prix. J'ai découvert ce légume il y a déjà 10 ans et chaque hiver je les piste, j'aime leur petit goût sucré, un peu noisette. La première fois que je l'ai utilisé, j'en avais fait une purée avec de l'huile d'argan. Depuis je les ai cuisinés de différentes façons (comme cette poêlée à la sauge ou à la graisse d'oie) .

Cette fois-ci, j'ai testé une nouvelle recette de légumes rôtis au four et au bain-marie, suggérée par ma copine Florence Mazo qui je crois l'a elle-même soutirée à un cuisinier. Pour la recette, j'avais pour consigne de cuire les légumes dans un plat avec beaucoup de beurre, au bain-marie pas trop fort. Aucune idée du temps et j'ai donc décidé de mettre mon cerfeuil tubéreux au four à 150° et j'ai surveillé. Mes cerfeuils tubéreux ont été cuits en 45 minutes sans que le beurre ait noirci. Je sens que je vais refaire cette méthode de cuisson avec d'autres légumes.

Pour couronner le tout, Florence m'a offert une poutargue de l'excellente maison Safa et l'idée d'associer ces deux produits précieux m'est venue tout naturellement. Il n'était pas difficile de plaire à mon cobaye favori qui adore la poutargue mais je suis ravie que la recette ait plu à ses enfants. En effet, mes nouveaux cobayes sont moins habitués à mes élucubrations culinaires. Si vous ne connaissez pas la poutargue, c'est un produit tiré de la poche d'oeufs de mulet séché puis protégés par de la cire. En général, on râpe la poutargue sur des pâtes, un risotto ou dans des recettes japonaises (ils adorent) comme l'onigiri à la poutargue. Pour obtenir des belles tranches, j'ai utilisé la râpe à gingembre de chez Microplane, elle est parfaite.

J'ai juste ajouté un peu de vert de cive et nous nous sommes régalés. J'ai servi ce plat en entrée, un tubercule par personne, nous en aurions tous apprécié un deuxième donc n'hésitez pas à augmenter les quantités.

Ingrédients pour 4 personnes

  • 400 g de tubercules de cerfeuil (4 grosses pièces)
  • 40g de beurre demi-sel
  • 1 c. à s. d'huile d'olive
  • 40g de poutargue
  • le vert d'une cive (oignon nouveau tout fin)
  • Sel et poivre

Recette

Préchauffer le four à 150° et faire bouillir de l'eau. Brosser les tubercules de cerfeuil et couper le bout d'où sortent les fanes. Couper les tubercules en 2. Les déposer dans un plat allant au four avec le beurre coupé en morceau. Arroser avec l'huile. Mettre l'eau bouillante dans un grand plat et déposer le plat avec les tubercules dans le grand plat rempli d'eau sans que cela ne déborde. Enfourner pour 45 minutes. Laver et couper finement la partie verte de la cive. Râper finement (à l'aide de la râpe Microplane) la poutargue. Quand les tubercules sont cuits les répartir sur un plat. Répartir la poutargue, saupoudrer de sel, de poivre et de vert de cive. Arroser avec le jus beurré des légumes. Servir chaud avec la poutargue fondante sur le tubercule de cerfeuil.