Je continue ma série de produits de luxe, habillés de noir du mois de décembre, avec la truffe. J’ai eu de la chance de me faire un grand « shoot-olfactif » à la Maison de la Truffe. Je n’ai pas été la dernière pour goûter les plats emblématiques de la carte du restaurant.

La truffe reste un produit de luxe mais il en suffit de très peu pour parfumer un plat. J’en achète régulièrement pour les fêtes et j’ai déjà proposé des recettes sur le blog (voir le récapitulatif à la fin).

A la maison de la truffe, j’ai été happée par l’odeur puissante et délicate de ce champignon et quand j’ai senti la grosse truffe, j’ai apprécié ce shoot olfactif.

J’ai découvert un apéro à base de truffe, un peu écœurant à mon avis parce que bien sucré, mais très intéressant en goût.

J’ai goûté le fameux Brie à la truffe. Il faut dire que fromage et truffe font très bon ménage et c’est un plaisir que l’on peut s’offrir régulièrement. En risotto et en brouillade, la truffe reste impériale, elle est plus surprenante dans un cheesecake.

Pour ma part, je réalise qu’à chaque fois que j’en ai eu une dans ma cuisine, je l’ai associée à des légumes :

 ap_ro_chaud

Avec du céleri rave pour un petit apéro de Noël

veloute_de_celeri_aux_truffes

 ou des scorsonères en velouté

topi_truffe

Avec du topinambour préparé comme un petit nuage, un très bon souvenir

plat_de_pates_aux_truffes

Avec du chou-fleur et des pâtes.

Et vous vous l’aimez comment la truffe ? En brosse, elle est pas mal non plus ?

Vous trouverez toutes les informations sur les produits à base de truffe sur le site de la Maison de la Truffe