Cette année, je n'ai pas pris le temps de faire mes lussekatters, mais la Sainte Lucie reste une date importante pour moi, c'est pourquoi je vous remets mon billet avec la recette de l'an dernier ...

Le 13 décembre, Sankta Lucia c’est la sainte Lucie et en Suède. Une belle fête, pleine de lumière où les petites brioches au safran les lussekatters et le vin chaud le glögg sont à l’honneur. Je vous en ai déjà parlé plusieurs fois de la Sainte Lucie sur le blog et je réalise que la dernière fois il y avait de la neige

sainte lucie

 

 

 

 

Catte année, j’ai un peu anticipé pour partager ces petits plaisirs sucrés réconfortant avec une de mes bandes de filles. Nous nous retrouvons régulièrement pour des matinées de travail corporel et nous finissons par un déjeuner où chacun emmène un morceau. Il y avait de la lumière dans nos yeux, ce travail en groupe est d’un grand bienfait et mes copines se sont régalées avec les Lussekatters et le glögg.

sainte lucie lumières

J’ai testé des nouvelles recettes qui se sont avérées très bien. Pour les Lussekater je suis allée chez AnnikaPanika avec les conseils de Cécile mon experte en pâtisserie pour les avoir toutes fraiches au réveil. Pour le glögg j’ai testé la recette d’un de mes nouveaux livres de cuisine « La cuisine Scandinave » de Gisli Egill Hrafnsson et Inga Elsa Bergporsdottir chez Hachette. La recette proposée dans le livre me semble plus correspondre au goût suédois, il n’y a que des épices et du Porto dans le vin et non pas de jus d’agrumes comme nous avons coutume de le faire en France. Cette recette est très capiteuse.

la-cuisine-scandinave

Dans la recette des Lussekater chez Anna, on ajoute de la pâte d’amande aux brioches et ç’est un vrai plus. Elle adoucit largement le petit côté âpre du safran. Je voulais avoir mes brioches pour le samedi matin. J’avais une petite heure avant de partir, retrouver mes copines. Les pâtes briochées ont souvent 2 pousses, la première pour la pâte entière et la seconde après façonnage. Cécile m’a conseillé de façonner mes brioches puis de les badigeonner à l’œuf (un oeuf entier plus un jaune plus une pincée de sel passé au tamis). Il ne reste plus qu’à filmer et laisser au frigo pour la nuit. Le lendemain matin dès le réveil, j’ai allumé mon four, sortie les brioches à l’air ambiante pendant 15 minutes près d’une source chaude. J’ai rebadigeonné à l’œuf  et je les ai enfournées pendant 15 minutes. Elles ont même eu le temps de vaguement refroidir avant de partir. J’ai embaumé mon train de banlieue et le métro …

Rappelez-vous de l’astuce pour avoir des brioches au petit déjeuner. Au frigidaire après le façonnage puis 15 minutes à l’air ambiant avant de les cuire le matin.

En rentrant la maison sentait encore la brioche et les épices du vin chaud. Une très belle façon d’accepter l’hiver !

sainte lucie lussekatter

Les Lussekatters ou Les chats de Lucie

 Ingrédients :

  •  100 g de beurre
  • 250 ml de lait
  • 25 g de levure de boulanger
  • une pincée de sel
  • 50 g de sucre
  • 0,5 gr de safran
  • 600 g de farine

Pour mettre dans les brioches :

  • du beurre
  • environ 100 gr de pâte d’amande

Pour décorer :

  • quelques raisins secs
  • 1 œuf
  • 1 jaune d’œuf
  • 1 pincée de sel

 

Recette

Faire fondre le beurre dans une casserole, ajouter le lait et laisser chauffer jusqu’à 37° (c’est très simple avec un robot chauffant sinon utiliser un thermomètre ou tremper le doigt cela ne doit pas bruler). Ajouter le safran et le sucre dans le liquide et laisser infuser pendant 10 minutes.

Ajouter la levure émiettée dans le mélange et laisser prendre une vingtaine de minute.

Ajouter la farine en mélangeant. Pétrir pendant 10 minutes puis laisser reposer la pâte sous un torchon propre près d’une source de chaleur.

Quand la pâte a levé, la mettre sur un plan de travail fariné. Travailler la pâte quelques instants et l’étaler avec un rouleau à pâtisserie, de manière à obtenir un grand rectangle d’une épaisseur de 0,5cm environ. Mettre quelques copeaux de beurre sur la pâte, ainsi que des copeaux de pâte d’amande.

Rouler la pâte pour obtenir un rouleau. Couper une vingtaine de morceau, en faire des petits boudins et les rouler en S. Ajouter dans chaque creux des raisins secs. Déposer les brioches sur des plaques à pâtisseries recouverte de papier sulfurisé. Préparer le badigeon, mélanger le jaune d’œuf avec l’œuf entier et la pincée de sel, passer le mélange au tamis puis badigeonner généreusement les brioches. Laisser gonfler pendant 30 minutes (ou les mettre au frais filmé si vous voulez les cuire plus tard). Préchauffer le four à 190° et cuire les brioches pendant 15 minutes. Laisser refroidir avant de déguster avec le glögg dont la recette suit.

 sainte lucie glögg

Le Glögg

Ingrédients

  • 750 ml de vin rouge
  • 250 ml de Porto
  • 125 ml d’aquavit (la Vodka fait l’affaire)
  • 2 c. à s. de gingembre râpé
  • 2 c. à s. de graines de cardamomes
  • ½ c. à s. de cardamome moulue
  • 2 clous de girofle écrasés
  • 1 c. à s. de cannelle moulue
  • 2 c. à s. de sucre roux
  • 40 g de raisins de Corinthe
  • 50 g d’amandes effilées

 

Recette

Mettre les épices et le sucre dans une casserole avec 350 ml d’eau. Faire mijoter pendant 10 minutes  puis laisser infuser 15 minutes hors du feu.  Filtrer dans un tamis fin puis ajouter au mélange le vin, le Porto et l’aquavit. Faire cuire 20 minutes sans laisser bouillir à tout petit feu.

Servir chaud avec quelques raisins et quelques amandes effilées.