Il y a déjà quelques semaines j’ai eu le plaisir d’être invitée à la table du Comté. Des recettes à base de ce fromage très apprécié chez moi me trottaient dans la tête. Finalement, le dernier livre « Cocorico » d’Anne de la Forest m’a ramenée vers la recette de « hasselback potatis » (pomme de terre cuites à la suédoise) au Comté et pancetta dont nous nous sommes régalés.

 

 

 

pomme de terre comté

Commençons par la table du Comté. Depuis 3 ans le Comté voyage en France et met au défi les chefs des différentes régions. Ils ne se font pas prier ! Ils réalisent des repas éphémères que l’on peut être fier d’avoir dégustés.

Fichier 26-11-2015 09 01 04

Cette année, le Comté a posé ses valises à Nantes dans un superbe loft éphémère et pendant 5 jours 13 chefs de la région et plus comme Vincent Guerlais le célèbre pâtissier nantais ont pu montrer tout leur art.

Fichier 26-11-2015 09 03 02

J’ai eu la chance de déguster le repas concocté par Thierry Seychelles avec des accords des vins de la région.

Fichier 26-11-2015 09 01 37

Une mise en bouche à l’œuf et au sarrasin.

Fichier 26-11-2015 09 02 00

Une entrée « Coquillage et crustacés en fine marinière, topinambour cuit au barbecue, vieux Comté, chocolat blanc et huile de truffe blanche », accompagné d’un Muscadet sur Lie.

Fichier 26-11-2015 09 02 20

Le plat : « Canard au sang cuit rosé, cacao, pomme de terre, Comté fruité et confiture d’algue » accompagné d’un Heho Le rouge 2014 (IGP du Val de Loire).

Fichier 26-11-2015 09 02 43

Pas d’impasse sur le fromage nous avons eu une dégustation de Comté commentée par une spécialiste. A ce moment, on découvre toutes les subtilités de ce fromage avec des durées d’affinage différentes. Je n’avais pas réalisé jusqu’à présent le nombre de subtilités et de saveurs qui se dévoilent dans ce fromage qui reste un classique obligatoire sur nos plateaux de fromage.

Fichier 26-11-2015 09 03 26

Pour finir, nous avons oublié le Comté. Je sais que d’autres chefs ont relevé le pari, j’aurais aimé goûter. Mais je ne regrette pas d’avoir dégusté cette merveilleuse « Pomme d’amour «  au caramel de beurre salé, accompagné d’un Heho Les bulles rosé (Méthode ancestrale).

Une très belle expérience gustative et de très belles rencontres. Grâce à ce blog, j’ai la chance de découvrir des hommes et des talents et j’aime tout particulièrement ces moments comme entre parenthèses.

Merci à l’Agence RP-Lifestyle et à Eva Robineau pour cette belle parenthèse. Je suis curieuse de savoir qu’elle sera la prochaine escale du Comté mais je suis sure que ce fromage peut trouver sa place dans toutes nos régions et même avec une recette suédoise!

cocorrico

Pour continuer mon histoire, je voulais vous parler du dernier très beau livre d’Anne De La Forest et d’Anne Kalicky "Cocorico". J’ai trouvé l’idée d’habiller les pommes de terre à la suédoise dites Hasselbacka avec du Comté et de la pancetta au poivre. Ces dames nous proposent une version à la raclette qui ne doit pas être mal du tout et qui transforme cette recette d’accompagnement en plat principal.

Avec des pommes de terre, du Comté et de la charcuterie on ne prend pas de risques surtout auprès d’ados affamés mais là je crois que je suis devenue le temps d’un repas une mère plus que parfaite !

Assez causé voici la recette :

hassebaka

Ingrédients pour 4 personnes

  • 12 à 16 pommes de terre à chair ferme de type Charlotte ou Rubis de taille moyenne (elles doivent toute avoir la même taille).
  • Une grosse vingtaine de tranche de pancetta au poivre
  • 100 g de Comté
  • 3 c. à s. de chapelure
  • 60 g de beurre

Recette

Préchauffer le four à 180°. Laver les pommes de terre en les frottant bien mais en gardant la peau. Faire 5 encoches dans les pommes de terre sans les couper. Les déposer dans un plat et répartir 40 g de beurre sur les pommes de terre. Enfourner pendant 25 minutes. Découper le Comté en petites tranches fines de la taille des encoches. Couper les tranches de pancetta en 2.  Sortir les pommes de terre et insérer le Comté et la pancetta dans les encoches. Parsemer la chapelure et répartir le beurre restant. Enfourner pour 10 minutes supplémentaires. Servir avec une salade verte.