Berlin regorge de restaurants mais nous avons eu du mal à dégotter de bonnes adresses. Les meilleurs plats que nous avons mangés, provenaient de la cuisine étrangère et les meilleures saucisses furent celles dégustées au cul des camions de street food. Mais il n'y a pas que de la bouffe à Berlin, on peut y boire, s'y cultiver, s'y imprégner d'histoire, s'y baigner et s'y transporter. Vous trouverez toutes mes bonnes adresses, impressions et astuces dans ce billet.

 

Berlin Brandbourg

Que de la bouffe, on ne se refait pas !

La cuisine allemande est roborative à base de porc, de chou et de patates, mais elle a su s'ouvrir aux autres cuisines du monde.

Berlin Curry wurst

La spécialité berlinoise par excellence est la "CurryWurst", une saucisse plus ou moins grillée servie avec une sauce de type ketchup parsemée de curry. Je vous déconseille de la manger dans un restaurant, conserver le plaisir de la dégustation à celles servies dans les points de vente mobiles, petits kiosques ou camions. La meilleure que nous ayons mangée est celle du wagon à l'aéroport c'est pour dire, peut-être sous l'oeil d'un début de nostalgie. Une fois la découverte passée, je vous conseille plutôt la "Brastwurst" une saucisse grillée souvent aux herbes servie dans un petit pain avec un peu de moutarde douce.

Berlin jarret de porc

Nous avons testé la fameuse recette de jarret de porc avec sa purée de pois cassés et sa choucroute et les boulettes à la berlinoise parfumées au cumin. Comment dire ? La digestion fut compliquée. Je ne vous donnerais pas l'adresse de ce restaurant mais de ceux auxquels nous voulions aller dans ce coin et que nous avons raté pour diverses raisons. Dans le Schöneberg, le Café Enstein (Kufürtenstrasse 58) qui semble être un havre de paix au milieu de nulle part, j'aime autant vous dire qu'il n'est pas facile à trouver surtout qu'il existe une chaîne de cafés du même nom dans la ville.

Le Lubitsh, il est malheureusement définitivement fermé et quand nous sommes arrivés et nous avons atterri dans la mauvaise taverne attenante avec ses plats typiquement mauvais.

Berlin KaDeWe

Nous avons pourtant salivé dans le temple de la "bouffe" le KaDeWe (le grand magasin de l'Ouest pour faire baver d'envie ceux de l'Est), le grand magasin des années 30 d'origine juive qui a résisté aux nazis et qui propose un étage entier (le 6ème) dédié aux plaisir de la bouche et des petits stands pour goûter les produits. Le petit sandwich à base de hareng surnommé à la "Bismarck" nous a ravis comme apéro gourmand avant de reprendre nos vélos. Nous nous y sommes rendus trop tard pour pouvoir dîner mais ne vous refusez pas un déjeuner là-bas, c'était très appétissant. Et pour ceux qui peuvent cuisiner dans leur AirbNb, essayez les saucisses, le choix est gargantuesque.

Berlin Beth Cafe

Nous avons aussi testé la cuisine juive dans le quartier de la nouvelle synagogue. Le Beth Café (Tucholskystrasse 40, 10117 Berlin quartier du Mitte) permet de se plonger dans l'hitoire de l'Allemagne et rendre un hommage à la cuisine juive ashkénaze. Les plats sont copieux et à base d'ingrédients frais, l'occasion de goûter la fameuse carpe ou les boulettes de poisson.

Berlin frühstück

Le petit déjeuner ou "Frühstück" est finalement le repas le plus intéressant et le plus dépaysant pour nous. N'hésitez pas à le prendre un peu tard, comme un déjeuner. C'est certainement là que vous ferez les meilleures découvertes de la cuisine allemande entre charcuterie, fromage et petites sauces aux yaourts ou crèmes parfumées, il y a de quoi se sustenter pour une bonne après midi active. Nous avons testé le notre au Café Kayze Soze (Tucholskystraße 33 / Auguststraße, 10117 Berlin-Mitte) pas mémorable mais agréable surtout le quartier. M'est d'avis que l'on peut trouver de bien meilleurs petits déjeuners dans le quartier de Prenzlauer Berg.

Berlin Umami

Après toutes ces expériences gustatives quelques peu mitigées, j'ai fait appel à mon réseau et un copain de ma fille, complètement Berlin addict, nous a dégoté notre meilleure adresse. Umani (Knackesrtasse 16 dans le quartier de Prenzlauer Berg)  pour l'authentique allemand, il faut repasser mais pour un asiatique fusion food c'était délicieux et notre porte monnaie s'en est très bien porté ! Nous avons aussi tester un très respectable Indonésien végétarien qui avait le bon goût d'être juste en bas de notre lieu de résidence Samadhi (Wilhelmstrasse 77, Berlin-Mitte10117 Berlin).

Potsdam marché

Ne passez pas à côté des marchés qui proposent l'été un large choix de fruits rouges dont des cerises à se damner début juillet. Les boulangeries ont aussi des petits sandwichs fort sympathiques pour tous les goûts. C'est une solution efficace quand il fait beau pour manger en plein air.

C'est à boire qu'il nous faut !

Et on boit quoi avec tout ça ? Bizarrement l'eau est la plus cher et la plus compliquée à avoir dans les restaurants qui servent des petites bouteilles à prix d'or. La seule fois où j'ai pu négocier un verre d'eau du robinet c'est quand nous avons pris notre Frühstück, sinon l'eau est parfois plus cher que la bière. Si vous allez à Berlin l'été je vous conseille d'emmener une gourde ou de conserver votre bouteille et de la remplir au fur et à mesure. Bref la bière est reine et celles dégustées dans les Biergarten au soleil ne peuvent pas vous laisser indifférents. 

Les vins allemands ne nous ont pas convaincu il faut dire que la seule fois où nous avons testé c'était dans la Taverne dont je ne vous laisse même pas l'adresse. Par le passé chez mon amie allemande, j'ai pourtant bu de très bons vins allemands mais c'était avant l'ère des smart phones et je n'ai ni noté les noms, ni photographié les bouteilles. Comment faisait-on avant ? On ne faisait pas et les souvenirs ont un goût encore meilleur. J'arrête la séquence nostalgie ...

Berlin biergarten

N'hésiter pas à vous arrêter dans les Biergarten, des terrasses où l'on déguste de la bière. Au départ c'est une tradition munichoise mais il semblerait que toute l'Allemagne l'a largement adoptée. Nous avons atterri dans une très agréable Biergarten dans le parc du Tiergarten au bord d'un lac en plein soleil, un vrai moment de contemplation à ne pas rater.

 

L'odeur de Berlin en juillet

Berlin tilleul

J'ai été ravie de sentir cette ville, en juillet elle sent le tilleul qui envahi les narines. Attention aux allergiques mais pour moi cette odeur est magique. On ne sent plus la pollution comme à Paris, il faut dire que les voitures sont rares et les avenues larges. Faire du vélo à Berlin est aisé et pas stressant comme d'autres capitales. Humez Berlin, vous trouverez de la quiétude, on dit que le tilleul endort. Nous avons très bien dormis là bas.

Le poids de l'histoire !!!

Et la nourriture intellectuelle ? Pour moi, c'était la première fois que je venais à Berlin et en quelques jours nous avons eu toute la météo possible, froid et venté, chaud et humide, puis froid et mouillé. Normalement l'été il fait très chaud et les Allemands se réfugient au bord des lacs dans les forêts attenantes, nous avons pu tester deux spots (adresses à suivre). L'hiver il fait très froid et les touristes se collent dans les musées. Dans notre cas nous avons pu faire un peu des deux. Les 2 premiers jours plutôt lacs et les deux derniers plutôt musées.

Berlin Ampelmann vertBerlin Ampelmann rouge

Berlin reste une ville lourde d'histoire et l'on ne peut s'empêcher de penser aux deux Berlins, même si la frontière entre la RFA et la RDA a disparu aujourd'hui. J'avais cru trouver l'astuce pour différencier les deux mais ma théorie s'est avérée complètement fausse. Je vous la livre parce que je trouve cela amusant. Regardez les feux rouges, l'Allemagne de l'Est a su imposer son "Ampelmann" un petit bonhomme différent de ceux dont nous avons l'habitude. J'ai cru naïvement que quand il y avait un Ampelmann nous étions dans l'ancienne Europe de l'Est mais ça ne marche pas. Néanmoins j'aime trouver des spécificités et sortir de l'harmonisation européenne.

Et puis, il y a l'histoire nazie, avec les traces des balles sur les murs, les monuments gigantesques, la shoah et ses multiples commémorations. Difficile de ne pas sentir toute cette atmosphère dans la structure de la ville.

Jeu de piste très MUR

Si vous restez peu de temps à Berlin, je ne saurais que vous conseiller de faire un jeu de piste et de rechercher les traces du mur. Nous avons identifié quelques spots.

Berlin no mansland

Le plus intéressant le "Mauergededekstätte", un mémorial très bien documenté avec une reconstruction extérieure concrète. Une tour permet de voir de haut le no mans land et des bouts du murs. 

Berlin Mur Potsdamer plate

Sur la Potsdamer Platz, on trouve quelques bouts de murs tagués et attaqués au chewing gomme.

Berlin mur

De même, dans la ville au détour de petite rue, nous sommes tombés sur un morceau joliment décoré, sur la Wilhelmstrasse (quartier du Mitte).

Pour cause de pluie nous avons renoncé à nous rendre à l'East side gallery sur Mühlenstrasse, mais c'est là que vous trouverez les bouts de mur avec les oeuvres des artistes réalisées après la chute.

Le Berlin Alternatif

Nous en avons juste ressenti l'humeur, la pluie a eu raison de nos ardeurs balladeresques. La bobotisation du quartier de Prenzlauer Berg est très forte et tout ce qui a représenté une "lutte contre" est quelque peu aménagé et contrôlé. Il doit certainement y avoir des lieux où cette culture s'exprime mais ils ne sont pas dans les guides et ce n'est pas en 4 jours que l'on peut se faire une véritable idée de la chose.

Berlin Kulturbraueri

Dans le Prenzlauer, nous nous sommes contentés de traîner dans l'ancienne brasserie de bière la Kulturbrauerei (Knaackstrasse 97) et le Dock 11 (Kastanienalle 79) devenu un centre de danse et de projeter dessus nos fantasmes de liberté et de rébellion.

Berlin Dock 11

J'ai pourtant aimé les parterres des arbres aménagés en petits jardinets potagers ou fleuris et l'atmosphère qui règne dans ses quartiers. C'est dans ce quartier que nous avons très bien dîner chez Unami (voir paragraphe bouffe).

Se ballader à Berlin

Berlin velo

Je suis réfractaire au vélo mais je dois avouer que c'est le meilleur moyen de transport pour visiter Berlin et ses longues avenues interminables. Encore faut-il qu'il ne pleuve pas et savoir poser le vélo pour profiter à pied de l'atmosphère de certains quartiers. Le vélo permet aussi de s'échapper de la ville, les trains sont équipés pour, il existe des wagons spéciaux pour y mettre les vélos et à vous les ballades en forêt ou au bord des lacs (ou les deux j'y reviens très vite). Les fesses meurtries par nos selles, il fallait amortir les locations (compter 10 euros par jour et par vélo) et satisfaire les envies de tour de Berlin de certains membres de notre groupe, nous n'avons pas tester d'autres moyens que nos pieds et les taxis lors des pluies torentielles de notre fin de séjour. Je dois aussi reconnaître que les ballades à vélo dans le Tiergarden de jour sous le soleil, de nuit ou même sous la pluie (les arbres protègent) sont assez magiques, avec les petits lapins qui déboulent tout autour et le parfum omniprésent des tilleuls qui apaise et rend ces ballades très bucoliques.

Se baigner à Berlin

Apparemment, il est possible de se baigner dans la rivière qui longe Berlin la Spree dans la Badeschiff. De notre côté nous avons plutôt tester les lacs aux alentours.

Berlin Teufelsee

Le premier jour, nous avons testé le lac Teufelsee (sur une plage naturiste en gazon truffée de crottes d'annimaux sauvages, total immersion) après avoir fait le tour de Potsdam à vélo, puis le tour du parc du chateau du Sans-Soucis (pas vraiment idéal à vélo, les plus belles parties ne sont pas accessibles avec un deux roues). Pour s'y rendre prendre le train kusqu'à Potsdam et trouver son chemin avec vos guides.

Berlin Sans Soucis pavillon chinois

Pour en savoir plus sur nos aventures dans le lac de  Teufelsee je vous invite à lire le billet d'une de mes partenaire de voyage : Une virée à Berlin, indispensable vélo.

Berlin Potsdam

A Potsdam, ne ratez pas le quartier hollandais, charmant avec ses maisons toutes pareilles, ses petits cafés et ses boutiques quelques peu touristiques.

Berlin Potsdam boutique

Nous avons pris un café dans un café très mignon où les plats servis avaient l'air très bons et les gâteaux superbes. Si vous êtes dans le coin à l'heure d'un repas testez pour nous nous : La Maison du Chocolat (Benkertstraße 20, 14467 Potsdam, Deutschland). La partie reconstruite de la ville fait très, trop Disneyland mais ce n'est pas ininteressant de voir les splendeurs de l'empire allemand cottoyé un vieil immeuble rescapé de la RDA.

Berlin Schlachtesee

Le deuxième jour c'est non loin de Wannesee dans le lac de  Schlachtensee au coeur de Grunewald que nous avons pris un bain mémorable sous la pluie dans une eau transparente mais verte foncée. Avec un sentiment de liberté et d'espace, nous avons nagé longument entre les foulques et les envolées de hérons en admirant les ados faire des sauts du haut des arbres. Pour s'y rendre, il faut prendre le train direction Wannsee et s'arréter à la station Nikolassee,puis descendre vers le lac. Munissez-vous d'un plan, nous avons fait confiance à une allemande rigolarde qui nous a fait faire un grand détour. Pour ceux qui préfèrent le confort il existe une belle plage payante la Strandbad Wannesee, un peu plus loin, aussi accessible par la station Nikolassee. Dans ce cas là je ne saurais que vous conseiller de visiter la villa où a eu lieu la conférence de Wannesee.

Pour en savoir plus sur nos aventures dans le lac de  Schlachtensee, je vous invite à lire le billet d'une de mes partenaires de voyage : Une virée à Berlin suite.

Un peu de musique pour adoucir les moeurs

 

Berlin musical

 

Cela faisait partie du package, un soirée à l'Opéra. Nous avons tous voté pour et avons admiré bouche bée le prodige violoniste Ray Chen. Un superbe moment à vivre. A partir de Septembre maintenant, l'opéra est fermé pendant l'été.

Choisir le bon musée à Berlin

Pour finir ce long billet, je vous propose un résumé des musées que nous avons vus et les raisons qui nous ont poussé à choisir ceux là et pas d'autres. N'oubliez pas que Berlin est une ville musée, qu'ils sont imposants et omniprésents, c'est qu'il y a tellement d'histoires à raconter que cela ne pourrait être autrement. 

Berlin Pergamon

Ne ratez pas le Musée du Pergamon (Sur l'Ile des musées au Bodestrassex 1-3) même si tout n'est pas visible. On peut critiquer les Allemands d'avoir piquer des temples entiers du proche Orient, mais aujourd'hui, ils sont bien protégés dans ce superbe musée, ce qui n'est pas le cas de toutes les traces laissées par nos ancêtres dans cette région en proie aux guerres. Les mosaïques provenant de Babylone sont justes impressionnates et magiques avec leurs fonds bleus et verts. L'astuce pour visiter ce musée est d'y aller en nocture le jeudi. Au cas vous êtes à Berlin un autre jour viser l'ouverture et réservez sur Internet au préalable.

S'il n'y a qu'un musée à voir c'est celui de l'histoire allemande;  le Deutsches Historisches Museum ((Unter de Linden 2). En ce moment, il y a une exposition sur l'homosexualité qui est très bien construite et documentée, n'hésitez pas à parcourir Homo, elle est en place jusqu'en décembre 2015. Pour le reste du musée, nous vous conseillons de ne pas trop trainer sur le début et les aspects grand empire, sauf si c'est votre passion. La fin, les guerres et surtout la différence entre la RDA et la RFA sont très bien agencées et permettent de comprendre les deux mondes aujourd'hui réunis. Prévoir au moins deux heures pour bien profiter.

Boticelli

Et un dernier musée, choisi par défaut mais qui finalement nous a beaucoup plu, parce qu'il pleuvait et que la Neue National galerie était fermée pour travaux, nous avons atterri à la Gemäldegalerie. Un musée immense, assez vide de monde vous serez tranquille pour voir les tableaux. Nous avons bien ri avec le tableaux de Pieter Brueguel riche de toutes les proverbes hollandais à retrouver. J'ai pour ma part été très touchée par les tableaux de Boticelli, superbes et bien mieux mis en valeur qu'à Florence. Une telle modernité dans le trait et l'expression m'a beaucoup émue. Les Youtubeuses beauté devraient s'inspirer de cette coiffure complexe et détaillées !

Berlin est une ville à voir et à revoir, il faut juste se laisser toucher par sa diversité. J'ai bien envie d'y retourner même si côté bouffe je ne suis pas convaincue. Si vous découvrez ou connaissez de bonnes adresses n'hésitez pas à laisser des commentaires je ferais un Edit avec vos bons plans. Dorian je compte sur toi ! Je vous laisse quelques instantannées.

La barraque à fraises

Berlin fraises

L'église du souvenir ouverte à tous les vents, cette ville a tellement de souvenirs qu'il est difficile de tous se les approprier.

Berlin souvenir

Un reste des années 70, comme un souvenir qui nous parle et un arrêt sur le temps.

Berlin 70

Le Berlin majestueux, un peu difficle plus à apprécier, tellement chargé de souvenir, celui du Stade Olympique.

Berlin Olympique