J'avais très envie de tester le cédrat cuit comme un légume et je ne sais plus où mais la recette du canard à l'orange est venue dans une discussion. L'association d'idée a été rapide, c'était décidé je ferai du canard au cédrat. Pour lui donner un petit goût sucré et un petit supplément d'âme, j'ai ajouté du Marasala un vin sicilien très fort en goût.

 

cuisse-de-canard-au-cédrat-et-marsala

Pour cette recette j'ai utilisé tout le cédrat, les zestes, le jus et la peau blanche qui a confit dans le vin et le jus de viande, un vrai régal tant dans la consistance que le goût. Belle expérience gustative qui a beaucoup plu à mes cobayes préférés. Je vous conseille vivement le Marsala en cuisine. Les Italiens l'utilisent avec le veau et en font une sauce onctueuse bien connue. Je l'ai déjà ajouté à du gibier pour des saltimbocca de chevreuil mémorables. Le Marsala n'est pas un vin cuit mais un vin réalisé avec des raisins très mûrs préalablement séchés au soleil. Cette méthode est aussi utilisée pour réaliser le vin de Xeres ou le Sherry comme les apprécient fortement les Anglais qui ont fortement développé ce marché.

 

Ingrédients pour 6 personnes 

  • 3 grosses cuisses de canard
  • 1 cédrat
  • 1 verre de Marsala
  • 2 c. à s. d'huile d'olive
  • 1 oignon rouge

Recette

Couper les cuisses en 2 morceaux au niveau de la jointure. Dans une cocotte en fonte, faire chauffer l'huile et faire revenir les morceaux de canard à feu vif de tous les côtés. Réserver dans une assiette les morceaux de canard. Eplucher et couper l'oignon assez fin. Le faire revenir dans la poêle. Laver le cédrat avec une brosse, prélever les zestes et réserver. Récupérer le jus et couper la peau en tranches assez fines. Quand les oignons sont translucides, remettre les morceaux de viande, le jus du cédrat, les morceaux de cédrat et la moitié des zestes. Verser le Marsala et laisser mijoter à couvert et feu moyen pendant 15 minutes. Enlever le couvercle et laisser cuire 10 à 15 minutes supplémentaires le temps que la sauce réduise. Servir avec un féculent et parsemer du reste des zestes.