En mai, mois rose de Cookingout, je réquisitionne souvent la betterave. Cette fois-ci, j’ai fait également appel à Cécile qui, pour un déjeuner fort sympathique, nous a improvisé ce carpaccio savoureux de betterave au chèvre et à l’huile de noisette.

 

carpaccio-de-betterave-et-chèvre

J’aime, quand, avec mes copines blogueuses, on se fait des repas, lors d'un  long moment de plaisir qui se décline avant, pendant et après. Avant,  les idées fusent, nous n’arrivons pas à choisir de recettes tellement nous avons de possibilités. Pendant,  nous cuisinons ensemble et l’on partage nos trucs et astuces. Après,  repues, on refait le match et  on imagine tout ce que l’on aurait pu modifier afin d'avoir encore d’autres recettes.

Cette fois-ci, nous nous sommes retrouvées avec Marie, Marion et Cécile à Rouen, sur le marché de la place St Marc, au lendemain de la belle soirée d’anniversaire d’Anna. Nous avions pour mission de faire les courses pour un déjeuner à réaliser dans la foulée sur Paris. Nous ne savions pas vraiment combien nous allions être avec nos ados indécis. Entre 7 et 12, ce fut 7 et nous n’avons pas déjeuné très tôt !

Au menu, nous avons concocté cette très belle salade de betteraves dont je  mets la recette ci-dessous ; sous la houlette de Marie, de la saumonette au cours bouillon avec la sauce de la mort qui tue, des patates au four à l’origan (ados affamés à satisfaire) et des épinards tout juste tombés dans la casserole qui étaient délicieux avec la sauce de la mort qui tue.

Des petits cœurs de Neuchatel et un gâteau au chocolat express nous ont achevés.

 

Pour 6 à 8 personnes

  • 2 belles betteraves crues
  • 2 oignons nouveaux roses
  • 6 tiges de ciboulette
  • 1 fromage de chèvre de type crottin
  • 3 c. à s. d’huile de noisette
  • 1 c. à s. de vinaigre de Xeres
  • 1 c. à c. de sirop de poivre de Tasmani de chez Thiercelin (à défaut, vinaigre balsamique et poivre costaud)
  •  Fleur de sel
  • 1 c. à c. de baies rose

Recette

Eplucher et découper les betteraves avec une mandoline ou un robot. Disposer les tranches de betterave sur une grande assiette en corolle. Laver et couper les oignons rouges très finement, les parsemer au-dessus des betteraves.  Ciseler la ciboulette et la parsemer. Couper le fromage de chèvre en petit morceaux et le disposer au-dessus. Arroser d’huile, du sirop de Tasmani (à défaut vinaigre balsamique et poivre costaud) et de vinaigre, puis parsemer de sel et de baies roses.