Quand je vois une bouteille de rosé de Provence, j’entends les grillons, je sens la chaleur et je m’imagine dans la torpeur de l’été. On est en famille, avec des amis, tous autour de la table, dehors sous la tonnelle où l’apéro n’en finit pas. L’apéro que l’on prend, le temps de faire en plusieurs fournées : les tempuras.

tempura-d'oignons-et-basilic

 

On les prépare avec ce que l’on trouve dans la cuisine ou dans les jardinières de la terrasse, des oignons rouges avec leur petit goût sucré et les feuilles de basilic odorant. Tout le monde en redemande et chacun se dévoue pour faire la tournée suivante en apportant du rosé bien frais afin d’accompagner les beignets.

Cette recette m'est venue en tête tout de suite quand on m'a demandé de me livrer à un petit jeu. Je devais fournir une recette en accord avec du rosé de Provence de la Maison Cavalier. A cette demande de jolis souvenirs de vacances sont remontés à la surface. Nous étions une petite dizaine à se livrer à cet exercice et nos recettes ont été re-interprétées par Juan Arbelaez. Ma recette est devenue une Tempura de sèches & arenkha (des oeufs de poissons pour ceux qui ne connaissent pas). Un vrai régal. Comme tous les plats qui ont suivi lors d'une mémorable dégustation à la Table ronde. Nous avons goûté tous les rosés de la maison du plus prestigieux, "le Prestige", en avant première pour le millésime 2013, au second vin de la propriété "le relais de Cavalier" que l'on trouve en grande distribution en passant par Chateau Cavalier", "l'esprit de Cavalier" (celui pour lequel j'ai un petit faible ;-) et au "Cavalier réserve de la famille".

Plats Juan Arbelaez

Ingrédients pour 4 personnes 

prestige-Cavalier

  • 4 oignons rouges
  • 20 feuilles de basilic bien grandes
  • 300 ml de Badoit très froide
  • 2 jaunes d'œufs
  • 180 g de farine
  • 60 g de Maïzena
  • huile de friture
  • sel

Recette

Faire chauffer l'huile dans une friteuse jusqu’à 180°. Eplucher les oignons rouges et les découper en tranches assez fines. Laver délicatement les feuilles de basilic et les sécher dans du papier absorbant. Fouetter les jaunes d’œufs avec l’eau glacée. Ajouter la farine et la Maïzena et mélanger rapidement. Réserver au frais et utiliser très vite. A l'aide d'une pince, tremper chaque tranche d’oignon avec une feuille de basilic dans la pâte à tempura et les faire cuire pendant 1 à 2 minutes dès que la pâte à beignet devient croustillante. Réserver sur du papier absorbant le temps de cuire tous les oignons. Saler et déguster rapidement.

Vous trouverez ces vins entre 6 et 15 euros à déguster avec modération très frais pour profiter des premiers rayons du soleil.