Le Phô est chez nous associé à nos vacances au Vietnam, il y a déjà quelques années. Il faisait chaud et c’était presque rafraîchissant. Avec l’hiver c’est encore mieux même si je prends des libertés avec la vraie recette.

 

 

faux-Phô

 

En fait, je ne suis pas sure qu’il y ait une vraie recette de Phô, chaque cuisinière met son mélange d’épices dans ce « pot au feu » revisité avec les légumes et les épices asiatiques. J’en ai plusieurs versions sur mon blog, « mon phô semblant » doit être la plus proche de celle que l’on trouve sur place. La version d’aujourd’hui est une version décidée à la dernière minute. Il me restait du bouillon de bœuf et quelques petits morceaux de gite que j’avais préparés pour un grand plat de lasagne, spécial smala. J’avais des tagliatelles de riz, un peu de coriandre thaï qui résiste dans mon potager, un fond de gingembre. J’ai donc réchauffé le bouillon avec les épices et versé bien chaud sur les vermicelles de riz. Quelques herbes, quelques petits morceaux de viande et le faux phô a fait illusion. Pendant quelques instants nous étions repartis à Hanoï dans un Pho24, une chaine de restau qui nous a marqués. J’aime éprouver le pouvoir évocateur des mets.

 

Pour 4 personnes

  • 1 litre de bouillon de bœuf (maison de préférence, reste de pot au feu)
  • 200 g de viande de bœuf cuite
  • 2 anis de Badiane
  • 1 morceau de gingembre de 3 cm
  • 3 clous de girofle
  • 1 tige de citronnelle
  • 2 oignons nouveaux avec les tiges (ou 2 ciboules)
  • 10 branches de coriandre ou de Rau dau

 

Recette

Faire chauffer le bouillon de bœuf avec un verre d’eau. Ajouter les épices, anis, citronnelle fendue, gingembre épluché et écrasé et les clous de girofle pendant 5 à 10 minutes à feu moyen.

Rincer les vermicelles de riz. Faire bouillir de l’eau et la verser sur les vermicelles de riz. Hors du feu laisser les pâtes dans l’eau chaude pendant que le bouillon cuit.

Couper la viande en petits morceaux et la répartir dans 4 bols. Egoutter les vermicelles de riz et les répartir dans les bols. Ciseler la ciboule et la coriandre. Filtrer le bouillon et le répartir dans les bols. Parsemer de ciboule et de coriandre et servir quand il est très chaud.

Avouez que c'est facile !