bougies

Cette année, c’est en Suède que nous passons Noël dans ma famille. De 10 à 20 ans,  j’ai fêté Noël chez mon oncle et ma tante avec mes cousins. L’occasion d’apprendre quelques mots, mais pas trop,- je devais parler français pour mes cousins-,  de découvrir une culture, des habitudes différentes de mon quotidien, l’occasion de goûter des mets et des boissons autres, l’occasion d’apprendre à faire du ski de fond, du patin à glace, de promener le chien, la nuit, sur les chemins pleins de neige, de cuisiner avec la crème fraîche (interdite de séjour dans la cuisine de ma mère), d’écouter ABBA avant leur succès mondial, de voir mes dessins animés en version originale avec des sous-titres incompréhensibles (Scoubidou en anglais, c’était le top !), de lire et relire tous les Spirou (en français). Bref la liste de mes souvenirs est bien longue.

Stockholm

 

Revenons au présent, cette année nous débarquons chez l’un de mes cousins et nous fêterons Noël avec l’autre, ainsi que les oncle et tantes en Dalécarlie dans le nord de la Suède. Nous avions prévu de filer directement au Nord pour profiter des sports d’hiver. Mais … pas de neige. Nous avons donc décidé de rester un jour de plus à Stockholm pour jouer les touristes. Avec les ados, j’y vais mollo. Au programme, balade à pied de Ostra Station jusqu’à GamlaStan (la vielle ville) puis jusqu’au  musée d’art Modern.  La fois dernière, nous avions vu le Wasa muset (le musée autour d’un bateau qui a coulé et que l’on a ressorti de l’eau avec tous ses trésors). Et comme il faut bien se sustenter, nous avons commencé la visite du musée par sa cafétéria.

A savoir: en Suède, les restaurants sont assez cher et les cafétérias des musées sont souvent de bonne qualité pour un prix acceptable, on y mange vraiment suédois.

Nous n’avons pas été déçus, la viande comme le saumon étaient bien cuisinés avec ce petit goût nordique que j’ai toujours plaisir à retrouver.

saumon Noël

La collection permanente du musée est assez belle, les sculptures extérieures sont très intéressantes. Niki de Saint Phalle et Calder en grand volume  impressionnent. Nous avons moins adhéré à l’exposition temporaire, les photos de Cindy Sherman sont violentes et dérangeantes.

musée d'art moderm

 

Nous avons ensuite continué notre balade en passant par la place de l’opéra et son indissociable patinoire d’hiver. C’est là que j’en ai fait pour la première fois ...séquence nostalgie.

Puis retour à pied jusqu’au train en passant par Osterman le quartier des boutiques.Quand les ados marchent, il leur faut du carburant, nous avons donc pris le goûter dans la pâtisserie du coin. Pendant que mes ados se fabriquent de futures nostalgies gustatives avec de très bonnes Kannelbullar, je plonge dans mes souvenirs en dégustant une mazarin.

mazarin

Que du classique, mais qu’est-ce que c’est bon!

Pour le dîner, nous confions nos estomacs à mon oncle, à suivre …