cynar



C'est en lisant un petit essai sur l'amer parut aux éditions Argol et dont je vous ai déjà parlé que j'ai réalisé que les italiens avaient su conserver le goût de l'amer. Du coup j'ai expérimenté pour vous un certain nombre d'ingrédients au goût amer. Disons le tout de suite, la petite bande avec qui j'ai partage ce voyage ne m'a pas toujours suivi dans ces expériences gustatives qui furent plus bues que mangées. Je ne sais pas pourquoi l'amertume a un peu disparue de notre palette gustative en France. Même les endives cuitent dont je ne suis vraiment pas friande n'ont plus cette amertume. Il faut manger les artichauts poivrade à la croque au sel pour retrouver l'astringence et l'amertume de mes souvenirs d'enfance. Est ce la mondialisation, le nivellement des goûts et le consensuel qui ont fait disparaître cette saveur ?

salade-cuite


Dans mon billet précédent je vous ai parlé de mon étonnement devant le manque de légumes dans les restaurants italiens. Nous avons pourtant testé un restaurant végétarien à Naples pour se rattraper. Et là, j'ai pu me régaler avec de la salade cuite bien amère. Je suis sure que cette salade n'aurait pas pu être servie en France et le reste des troupes l'a laissé dans son assiette.

Ma plongée dans l'amer s'est plutôt fait à l'aide des boissons et je vais essayer de vous les faire découvrir du plus soft au plus puissant. Pour que cette saveur soit acceptable, elle est couplée avec du sucre. Je vous sens tout de suite plus réceptifs, non ?

bitter


Pour commencer en douceur, goûtez au "bitter" blanc ou rouge, c'est sans alcool et servi bien frais vous devriez vous régaler. 

campari


Puis passez au Campari, toute l'Italie arrive dans vos oreilles avec la chanson de Lilicub et son petit jeu de mot que j'aime "du Campari quand Paris est à l'eau" ou si vos références sont plus littéraires, vous penserez comme moi au livre de Marguerite Duras "les petits chevaux de Tarquinia" ou le Campari est omniprésent.

spritz


Il est temps de découvrir le Spritz, l'apéro de l'été à base de Campari (et oui encore lui), de vin blanc et d'eau "frizzante" (gazeuse). C'est frais, léger, ça se boit tout seul attention.

spritz-cynar

 


Le Spritz peut être encore plus amer quand il fait à base de cynar l'alcool d'artichaut, à essayer c'est vraiment intéressant et différent de ce dont on a l'habitude.

lugano


Une fois le pli pris, vous devriez être prêts pour essayer le lucano ou le cynar direct en digestif, attention cela devient presque addictif. 

digestivi


Je ne suis pas restée assez longtemps pour déguster avec la modération nécessaire toute la panoplie des "digistivi" au goût amer et c'est une très bonne raison pour retourner en Italie.
Si vous connaissez d'autres boissons amères, n'hésitez pas à laisser un commentaire, je garderais la liste pour un prochain voyage.

Voici les bonnes adresses pour prendre un pot à Naples

Place Bellini, installez vous ou vous trouvez de la place pour profiter de la musique et de la foule ambiante.
Piazza del gesu, le seul bar de la place encadré de restaurants très moyens que je ne vous recommande pas.
Quartier de Chiaia, cherchez le bar 66, c'est idéal pour l'apéro, les cocktails sont servis avec moult petites choses à grignoter.

Il y a un autre produit qui révèle toute son amertume et que l'on allie toujours à l'Italie le Café. 

cafe

Pour l'adoucir du lait sous toutes ses formes, crème, lait et mousse et le sucre la fameuse antidote de l'amertume.

cafe-nilo

Le meilleur café de Naples que nous ayons bu au "cafe Nilo" près de via del Nilo dans le quartier historique avec sa sculpture au mileu d'une toute petite place. Avec ses tasses bien chaude le café presque un sirop de café même avant que l'on mettre le sucre et la bonne amertume reste en bouche bien longtemps.

granite-di-cafe

Comme il fait chaud et même très chaud à Naples il y a de nombreuses versions du café froid. Nous avons déguster des granités, des expressos servis avec une crème glacé "il caffè del nonno", d'autres mixés avec de la glace au café et à la menthe (une belle surpise et un mélange à revoir), ...Vous trouverez une jolie interprétation et des explications bien détaillées sur le blog de Silvia.