donut_speculos 

Ne vous attendez pas à une recette light ! Un donut ou doughnut est un beignet d'origine nord américain donc frit et donc avec  gras. C'est les circonstances pour lesquelles j'ai fait cette gourmandise qui donnent bonne conscience. Sachez qu'il existe des versions ou les donuts sont cuits au four mais j'avais envie de faire des donuts dans les règles de l'art. Encore une spécialité européenne, cette recette vient de hollande et s'est épanouie aux Etats Unis et au Canada.

 Les dimanches matin, il y a peu de risques que je déroge à la règle sacro-sainte du footing en forêt avec mes copines. Nous emmenons parfois des lièvres et là c'est plus dur physiquement et moins thérapeutique. Nous avons réussi à larguer un certain nombre de mecs qui se sont mis au vélo ;-). Ce que nous aimons c'est nous retrouver et papoter tout en courant, c'est là que la footingothérapie commence. Nous gardons nos plus gros énervements de la semaine pour affronter la grande côte de la fin et plus on est énervé plus vite on la monte ! Quand nous avons encore des ressources et le temps nous rallongeons le parcours par le moyen ou le grand tour.

Le dimanche matin est bien rempli et après vite il faut préparer le déjeuner où nous avons souvent du monde ou filer chez la famille ou les copains. Le week end dernier nous avons pris tout notre temps, nous nous retrouvions entre footing girls avec nos tribus pour déjeuner. Tout le monde avait eu son sport et je pouvais me permettre d'emmener un dessert un peu gras avec bonne conscience. Qu'est ce qu'il ne faut pas inventer pour manger sans remords ! Le donut c'est sympa on peut le décorer et rappelez vous de mes vermicelles de spéculos, elles sont parfaites sur les donuts en plus elles redonnent aux donuts un rappel sur leurs origines hollandaises.

Après ces digressions revenons en à nos donuts. C'est un peu long à préparer parce qu'il y a plusieurs phases de lever mais on peut préparer la veille et laisser la pâte travailler au frigo pendant la nuit. La pâte n'est pas facile à travailler si l'on veut un bon résultat il est préférable de ne pas mettre trop de farine, elle doit rester très collante. Je vous conseille d'utiliser un robot ou la MAP pour le pétrissage et je vous mets la recette avec la MAP, si vous souhaitez la version à la main je vous invite à aller la chercher à la source : sur le blog de Sandra le Pétrin comme je l'ai fait moi même. J'ai juste divisé les proportions par 2 et allez hop c'est parti voici la recette telle que je l'ai faite :

 donut_grille

Ingrédients pour la pâte à doughnuts

  • 2 c. à c. de levure sèche
  • 280 g de farine T55 (a)
  • 30 g de sucre
  • 1 c. à c. de sel
  • 60 ml de lait tempéré ou tiédi
  • 60 ml d'eau tiède
  • 1 œufs
  • 1 jaune d'œuf
  • 60 g de crème liquide ou épaisse
  • 1 c. à c. d'extrait de vanille ou vanille en poudre
  • 70 g de farine T55 (b)
  • 40 g de beurre très mou
  • huile végétale pour la friture (compter 1,5 l) 

pour le glaçage

  • 75 g de chocolat noir min 60%
  • 75 g de crème liquide
  • 40 de sucre
  • 10 g de beurre mou (mettre plus plutôt 30 g)
  • 75 g de chocolat au praliné
  • 75 g de crème liquide
  • Vermicelles de spéculos ou vermicelles de couleurs

 donut_vermicelle

Recette 

Mettre les ingrédients dans la cuve dans l'ordre cité et démarrer un programme rapide pour malaxer et commencer le pétrissage. Ajouter le reste de farine en cours de pétrissage et le beurre mou une fois que la pâte est déjà formée. La pâte doit devenir souple et élastique avec une surface lisse et douce légèrement collante (effet scotch).

Mettre la pâte en boule dans un saladier légèrement huilé, couvrir avec du film alimentaire également huilé et un torchon et laisser pousser pendant 2h.

Ecraser la pâte gonflée pour la dégazer, la rabattre en la repliant 2 fois sur elle-même puis la couvrir comme précédemment avec du film alimentaire et la placer au réfrigérateur pendant 2h minimum ou la nuit.

Fariner légèrement le plan de travail et verser dessus la pâte froide. Ecraser doucement la pâte avec la paume de la main pour ne pas trop la dégazer et l'étaler gentiment au rouleau jusqu'à une épaisseur de 8-9 mm environ (la pâte doit rester souple et pleine de bulles).

Pour obtenir la forme torique des donut, un cercle trouée, utiliser un emporte-pièce, un cercle ou un verre aux bords farinés de 7 à 9 cm de diamètre selon la taille désirée, découper autant de ronds que possible dans la pâte en appuyant fermement et en tournant légèrement le verre au moment de le retirer pour ne pas déformer le cercle. Avec un petit emporte-pièce de 2 cm ou simplement un bouchon métallique de bouteille, découper le trou central du disque de pâte.

Transférer au fur et à mesure les doughnuts sur un plan de travail (ou un grand plateau) en ayant soin de fariner la surface et en veillant à les espacer d'au moins 5 cm pour les laisser gonfler et surtout pour pouvoir les récupérer sans les déformer. Couvrir les doughnuts avec un linge propre et laisser lever environ 20 min ou le temps que les beignets soient gonflés et moelleux au toucher.

Une dizaine de minutes avant la fin de la seconde pousse, chauffer l'huile dans une grande friteuse ou une grande marmite à bords hauts (idéalement il devrait y avoir une épaisseur d'huile de 10 cm) jusqu'à ce qu'un petit morceau de pâte ou de pain plongé dedans remonte immédiatement entouré de petites bulles et dore en 1 min: attention, l'huile ne doit pas être fumante sinon les beignets se colorent immédiatement sans cuire à l'intérieur! Si vous avez un thermomètre de cuisson, la température doit être aux alentours de 175°C.

Préparer un grand plateau garni de plusieurs feuilles de papier absorbant. Plonger les doughnuts dans l'huile à raison de 2 à 4 beignets à la fois et laisser dorer environ 1 min par face (coloration brun doré).

Note: éviter de frire trop de beignets à la fois pour leur laisser assez de place pour gonfler et pour garder constante la température de l'huile (l'huile pas assez chaude donnera des beignets beaucoup plus gras). 

Retirer les doughnuts avec une écumoire ou une fourchette et les déposer sur le plateau recouvert de papier absorbant. Pour une version nature sans glaçage, servir chauds simplement enrobés de sucre fin ou de sucre glace. Pour la version glacée, laisser tiédir ou refroidir le temps de préparer le glaçage.

Pour le glaçage au chocolat ; Hacher le chocolat et le placer dans un bol en inox ou en pyrex (choisir un bol suffisamment large pour pouvoir y plonger les doughnuts). Verser la crème et le sucre dans une casserole moyenne et placer sur feu doux en mélangeant jusqu'à ce que le sucre soit dissous. Verser la crème chaude sur le chocolat haché, laisser 2 ou 3 min sans toucher pour laisser le chocolat fondre puis mélanger au fouet ou au mixeur plongeant jusqu'à obtenir un mélange lisse. Ajouter la vanille, la pincée de sel et le beurre très mou en 3 ou 4 fois en mélangeant bien après chaque ajout jusqu'à obtention d'une pâte à glacer lisse et onctueuse. Laisser tiédir une dizaine de minutes (le glaçage va prendre une consistance un peu plus épaisse).

Pour le glaçage au praliné, hacher le chocolat au praliné et verser la crème chaude sur le chocolat, bien lisser la ganche.

Plonger les doughnuts un par un dans le glaçage chocolat ou le chocolat au praliné, égoutter puis retourner sur une grille posée sur une feuille de cuisson. Parsemer de vermicelles de spéculos ou de vermicelles colorés.

 

Déguster avec bonne conscience