tartiflette_au_haddock

Ce week end je me suis plongée dans le livre de Rostang Père & filles. Je n’ai plus le temps de lire des romans alors je compense avec les livres de cuisine.

cookbook_RostangCelui ci est plutôt un album de photos de famille où la bonne entente transpire, la complicité familiale est très présente et où les recettes restent très accessibles avec cette petite pointe d’originalité que j’aime. J’aimerai léguer à mes enfants l’envie de s’y mettre et de découvrir de nouvelles saveurs et ou de nouvelles associations. En attendant, je leur ai appris à tout goûter, c’est déjà un premier pas. Puis à se débrouiller quand je ne suis pas là avec autre chose qu’un plat qui sort du congélo. Ils savent aussi éplucher les légumes, je les utilise en commis mais j’attends encore les « oui chef », il faut que j’use d’arguments pernicieux pour espérer avoir mes kilos de patates épluchés.

De toutes les recettes proposées dans le livre sont plus appétissantes les unes que les autres notamment celles à base de truffe. Il y en a une qui m’a trotté dans la tête et  quand je suis arrivée chez mon poissonnier, je n’ai pas hésité plus de 3 secondes je me suis munie de haddock. J’aime beaucoup ce poisson au goût puissant et on le retrouve souvent sur ce blog notamment dans une petite recette très de saison où il est cru ici.  Après je suis allée direct chez le fromager me procurer un bon reblochon au lait cru. Et il n’y avait plus qu’à. On peut faire en 2 fois ce qui est appréciable surtout que le confit d’oignon qui change tout dans la recette doit cuire une heure.

Verdict, j’ai eu mon petit succès avec cette recette même auprès de mon ado qui n’est pas fane de haddock. Je retiens la technique même pour une tartiflette traditionnelle, le montage en cercle est plus présentable et le confit d’oignon est une tuerie.

Pour la petite anecdote, savez vous que la tartiflette a été inventé par le Syndicat interprofessionnel du Reblochon dans les années 80 pour vendre du reblochon. Et bien on peut dire cette invention est une réussite. Je vous met la recette originale et entre parenthèse mes interprétations.

 

Ingrédients pour 4 personnestartiflette_et_livre

  • 600 g de haddock
  • 500 g de pommes de terre
  • 300 g d’oignons
  • 50 g de beurre
  • 40 g de poitrine fumée
  • 300 g de reblochon
  • 1l de lait demi écrémé

 

Recette

La veille cuire les pommes de terre en robe des champs.

Le lendemain les éplucher et les couper en rondelles. Faire fondre les oignons émincés au beurre en leur donnant une légère coloration. Ajouter la poitrine fumée coupée en petits lardons et blanchie. Laisser compoter au coin du feu (à feu très doux) pendant 1 h.

Enlever la peau du haddock et les arrêtes (j’ai zappé cette étape). Faire bouillir le lait avec la peau (sans la peau pour moi). Enlever la peau et laisser cuire le poisson quelques minutes puis égoutter en réservant le lait de cuisson (j’ai juste cuit mon poisson avec la peau dans le lait). Emietter le poisson et réserver. Enlever la croute du fromage (suivant le goût de chacun) et le tailler en tranche (j’ai fait 4 morceaux). Préchauffer le four à 200°. Mo,ter là l’aide d’un cercle ou dans un plat à gratin par couche d’ingrédients (j’ai mis pommes de terre, haddock, oignons et pomme de terre puis fromage) en finissant par le fromage.

Déposer 1 à 2 cuillère de lait au dessus. Enfourner pour 5 à 10 minutes.