agrume

Il y a des ingrédients qui me feraient faire tout le tour de Paris pour m'en procurer (comme le yuzu). Et depuis que j'ai un blog, j'ai vu en cette saison régulièrement des bergamotes sur les blogs. Ma curiosité était encore plus aiguisée. Je me suis approchée du but quand j'étais à Reus mais ils n'étaient pas murs. Et puis il y a quelques temps dans un magasin bio dans le 3 ème arrondissement (rue du Renard) je suis tombée sur une mine de bergamotes. Si je m'étais écoutée j'aurais acheté le stock ! Depuis, je les hume, je les zeste, je le les cuisine à toutes les sauces et le mois de février jaune chez Cookingout va lui laisser une grande place. Avant la bergamote c'était une saveur dans mon earl grey aujourd'hui c'est un fruit à "téton" que j'ai carrément adopté. Moins acide que le citron mais plus que la clémentine, il a un parfum très volatile. Il met mes sens en éveil et une tonne de recette passent dans ma tête avec la question et si je mettais de la bergamote ? Vous l'avez compris je suis une fane et vous allez en voir les résultats très vite, affaire à suivre donc. Mais avant opération effeuillage :

bergamote1

Le fruit brut qui déjà embaume ...

bergamote_zest

Le zeste à la microplane, idéal pour parfumer les laits sans les faire tourner.

bergamote

La pulpe tout à fait comestible pas trop acide ni trop sucrée, on l'imagine déjà avec les poissons un petit tartare ? Pour le jus je vous épargne le jus cela ressemble à n'importe quel jus.

Je vous laisse je vais cuisiner mes bergamotes et m'enivrer de leur parfum ...