Brandade verte ou comment alléger les classiques

brandade_verte

Entre bloggueurs on aime échanger. Le troc d’idées, de bons plans et de produits, voir de délires (les whoopies de Dorian en sont un bon exemple) est de rigueur. J’ai du mal à envisager une autre recette que de la brandade avec de la morue. Ceci dit,  il m’en reste encore et je ne vais pas nourrir ma famille qu’avec de la brandade !  En période post hivernale, j’ai envie de verdure et surtout de légèreté ce qui n’est pas tout à fait la qualité première de la brandade.  Alors qu’à cela ne tienne on ajoute des haricots plats en purée et le tour est joué. J’ai conservé la recette initiale de ma grand-mère que j’ai déjà revisité avec des haricots cocos. Cette version est très agréable, à refaire. 

Ingrédients pour 4 à 6 personnes 

  •     600 g de morue salée
  •     1 kg de pomme de terre de type binge
  •     500 g de haricots plat
  •     4 belles gousses d’ail
  • un beau bouquet de persil
  •     2 œufs
  •     ½ verre d’huile d’olive
  •     poivre

 

La recette 

La veille faire tremper la morue dans l’eau froide. Changer l’eau au moins deux fois dans les 24 heures qui suivent. Effiler, laver et faire cuire les haricots plats dans de l’au bouillante salée pendant 15 min. Eplucher et laver, puis faire cuire les pommes de terre à l’eau ou à la vapeur. Pendant ce temps faire pocher la morue dans de l’eau frémissante (jamais bouillante) avec du lait (optionnel) pendant 10 minutes. Dans une petite casserole, faire bouillir l’huile d’olive. Ecraser les pommes de terre à la fourchette ou à l’écrase purée, pas de robot elles colleraient, ajouter la morue effilochée puis l’ail et le persil finement haché, assaisonner de poivre à votre goût, casser les œufs dans le milieu du nid. Puis ajouter l’huile bouillante tout en remuant doucement, puis énergiquement. Servir immédiatement.