Coq au vin cuit et recuit pour le plaisir de retrouver le goût d'antan

coq_au_vin

Dans chaque famille, il y a des recettes cultes que l’on a l’impression de bien connaître et en fait on se rend compte que l’on ne les a jamais faites. Le coq au vin faisait partie de ces recettes pour moi. Avant ma naissance mes parents se sont retrouvés à Stockholm venant du Maroc. Ma mère a eu un peu de mal à s’adapter au manque de légumes mais a su cuisiner de grandes plâtrées pour les membres de la famille de mon père fraichement débarqués dans leur « pays de passeport ». Et j’ai toujours entendu parler avec une forte émotion du coq au vin de ma mère. Mais je ne me souviens pas d’en avoir mangé en encore moins d’en avoir fait. Sur mon marché, mon volailler vend des coqs qui m’ont rappelé cette recette mythique familiale. Avant les vacances pour une tablée familiale bien remplie d’ados affamés en mode pré Noël, je me suis dit qu’un beau coq pourrait sustenter toute la smala et me laisser des restes. Muni de mon coq de 4.5 kg me voilà sur les blogs pour trouver la recette. J’ai finalement fait à mon idée en mélangeant selon mon inspiration.

 

La version en photo est la dernière mouture quand le coq a cuit et recuit, que je l’ai dépiauté et fini de cuire les morceaux avec un roux au vin, lardons et champignons. C’est la version que j’ai préféré. Voici toute la recette et si vous prenez un coq bien gros vous devrez pouvoir arriver jusqu’à cette dernière étape.

 

 

Ingrédients

  • 1 coq d’env 4 kg détaillé en morceaux

Pour la marinade

  • 1 oignon
  • 6 clous de girofles
  • 1 c à s de grains de genièvre écrasé
  • 1 c à s de poivre concassé
  • 2 poivres longs
  • 2 carottes
  • 1 bouquet garni (laurier, thym, romarin, sauge, persil en direct de mon jardin)
  • 2 bouteilles de vin rouge

 

Pour le roux du premier round (nous étions 12)

  • 3 c. à s. d’huile neutre
  • 30 g de beurre
  • 15 g de maïzena

Pour le deuxième round avec les restes pour 5 personnes

  • 1 livre de champignons de paris
  • 5 tranches de lard fumé
  • 2 carottes
  • 1 oignon

 

Recette

Préparer la marinade, éplucher l’oignon et y piquer les clous de girofles. Eplucher les carottes et les couper en gros morceaux. Mélanger tous les ingrédients avec le vin et y plonger les morceaux du coq. Laisser mariner toute une nuit à 24 heures. Le lendemain, égoutter tous les morceaux et conserver la marinade. Faire revenir chaque morceau dans une grande cocotte chauffée avec l’huile. Mettre tous les morceaux dans la cocotte recouvrir de marinade et porter à ébullition. Baisser le feu et laisser cuire 2h30 à 3 heures à feu doux. Après tout ce temps disposer tous les morceaux dans un plat de service et préparer le roux. Dans une casserole, faire fondre le beurre avec la maïzena et mouiller avec le jus de la marinade. Vous n’êtes pas obligé de tout mettre vous pouvez en conserver pour le second round. Mélanger au fouet jusqu’à épaississement. Servir la viande la sauce avec un féculent. Des pommes de terre à l’eau ou des légumes vapeurs sont parfaits.

Si vous avez des restes vous pouvez passer à la seconde recette

Dépiauter tous les morceaux et réserver. Eplucher et couper les champignons, l’oignon et les carottes, réserver. Dans une casserole faire revenir les tranches de lard coupées en dès , ajouter es légumes et remuer de temps en temps. Quand les champignons ont perdu leur eau ajouter les morceaux du coq et mouiller avec le reste de la marinade et de la sauce. Laisser mijoter à feu doux pendant une vingtaine de minutes et déguster avec du riz.

Un coq pour 16 à 20 personnes c’est rentable et cette recette le rend tendre et goutu. Parfaite pour nourrir des affamés sans se ruiner.

 

Astuce : cette recette peut se faire avec du poulet, diminuer les quantités de vin et les temps de cuisson.