ecrevisses

 

 

Je connais peu de fêtes nationales qui font la part belle aux produits. Souvent d’origine religieuses, les fêtes nationales ne boudent pas la nourriture loin de là. La Kraftskiva est l’exception que je vous ai dégoté. Bien sur cela se passe en Suède, je ne renie pas mes origines mais pour tout vous avouer je n’ai assisté à cette fête qu’une seule fois dans ma vie à Göteborg. J’en garde un très bon souvenir et je voulais vous faire partager cette expérience. Le produit qui suscite un tel enthousiasme est l’écrevisse et c’est pour elle que les suédois se réunissent et se régalent. Le problème c’est que l’écrevisse suédoise a disparu des rivières suite à une maladie et pour contenter toute la population il faut la faire venir de Chine ou des US. La tradition voulait que l’on cuise les écrevisses dans les lessiveuses dehors avec un grand court bouillon à base d’aneth. En France, à moins de connaître des rivières avec des écrevisses ou des pêcheurs secrets, les seules que j’ai trouvées viennent de chez Ikea surgelées déjà cuites. J’ai du m’en contenté et j’ai construit un dîner autour de ce écrevisses et j’ai fait ma Kreftskiva !

 

kraftskiva

 

 

 

Les écrevisses se mangent froides avec du fromage au gouda, du pain polaire. Avec on boit de la bière et du schnaps. Moi j’ai ajouté une petite salade de pomme de terre tiède avec de l’oignon rouge un fjord et plein d’aneth.

 

Nous sommes régalés et je vous conseille si vous tombé sur les écrevisses d’Ikéa de ne pas hésité, elle font assez bien illusion !

 

Ecrevisses_party