panna_cotta

Et bien vous avez bien fait de patienter pour avoir la recette avec le lait d’amande ! Une belle panna cotta où j’ai glissé aussi de mon sirop de seringat.

projet_panna_cotta

seringat_fleur

Rappelez vous au printemps j’avais fait la tentative de capturer le parfum de seringat dans un sirop. Et bien voilà maintenant le moment de vous parler de cet essai. Quand j’ai goûté pour la première fois ce sirop, j’ai été déçue, un peu trop amer à mon goût. Puis je me suis habituée et j’ai commencé à vraiment l’apprécier. Il est moins consensuel que le sirop de sureau mais je dirais presque plus intéressant, il faut l’adopté et en bouche il a un goût nouveau par rapport aux sirops que l’on consomme d’habitude. Je trouve que l’association siropde fleurs et panna cotta est souvent judicieuse, l’an dernier déjà je vous proposais une version avec du sirop de coquelicot. Mais cette fois-ci j’ai parfumé les fruits abricots et pêches avec mon sirop. Comme j’ai utilisé du lait d’amande, j’ai voulu conserver son goût que j’ai même renforcé d’une pointe d’extrait d’amande amère. Cette recette est tout un programme ou l’amer a sa place pour juste contrecarré l’acidité des fruits et la douceur du lait. Les goûteurs ont apprécié et je garde l’idée des couches qui en fait un beau dessert en plus d’être bon

Ingrédients pour 6 verrines

Couche blanche 

25cl de crème liquide

25 cl de lait d’amande

1 gousse de vanille 

60 g de sucre en poudre

6 g de gélatine (3 feuilles)

2 gouttes d’extrait d’amande amères

Pour la couche de fruits

3 grosses pêches jaunes 

12 abricots

3 c. à s. de sirop de seringat (tout autre sirop de fleur fait l’affaire) 

4 g de gélatine (2 feuilles)

sirop_de_seringat

Recette

Commencer par la couche blanche ; mettre la gélatine dans l’eau froide. Faire bouillir 5 minutes le lait avec la crème fraîche , le sucre et la gousse de vanille. Hors du feu dissoudre la gélatine égouttée, laisser infuser 10 minutes puis verser les ¾ de la préparation dans les petits verres et laisser refroidir et les mettre au frais 1 bonne heure avant de passer à l’étape suivante. Réserver le reste à l’air ambiant. Pendant ce temps préparer la couche de fruit. Mettre la gélatine dans l’eau froide. Laver et couper les fruits, conserver la peau des pêches. Les faire cuire à feu moyen avec le sirop de fleurs pendant 15 minutes. Hors du feu dissoudre la gélatine égouttée, puis mixer longuement pour obtenir une mousse et refroidir la préparation. Répartir la couche de fruits dans les verrines et remettre au frais pendant une à 2 heures. Quand la couche de fruit s’est solidifié, ajouter la dernière couche de la préparation blanche. Si le mélange a durci, il suffit de le remettre sur le feu quelques minutes en fouettant la préparation. Remettre la panna cotta au frais pour 1 à 2 heures.