poulet_r_ti

1. Tout d’abord il faut un bon poulet, bio, à label ou venant d’un volailler en qui vous pouvez avoir confiance. Ne lésinez pas sur le prix, le poulet de batterie ne sera jamais bon même si vous appliquez mes trucs et astuces. Il vaut mieux en manger moins souvent mais du bon.

2. Le poulet supporte les épices et les aromates et gagne en saveur avec des herbes. J’aime lui ajouter de la sauge et du citron. On en trouve toute l ‘année, elle résiste dans mon jardin et j’en ai disposition même quand il neige. Il suffit qu’elle soit dans un endroit bien ensoleillé pour s’épanouir. La sauge grille sous la peau et le parfume, le citron cuit à  l’intérieur et servira à parfumer la sauce finale. Je glisse les feuilles de sauge sous la peau en partant du cou ou du croupion, puis je fais des petites incisions au niveau des cuisses et du blanc et je glisse délicatement mes feuilles de sauge.

3. Pour le citron, il vaut mieux le choisir Bio et au moins non traité. Il faut le frotter, j’utilise la brosse à champignon. Ensuite on le glisse à l’intérieur du poulet avec des feuilles de sauge.

4. Puis vient le temps de la cuisson, c’est ce qu’il y a de plus simple, il faut partir d’un four froid et ne pas cuire à trop haute température, 160° pas plus. C’est la cuisson idéale à programmer à l’avance si votre four vous donne cette option. Grâce au départ four froid les graisses du poulet se diffusent mieux et il n’y a pas besoin d’ajouter de matières grasses ni d’eau et le poulet ne sera pas sec. Vous devriez même avoir un jus très parfumé à la sauge dans le fond du plat, il sera allongé avec le jus du citron qui aura cuit dans le poulet. La peau sera grillée parfaitement sans être brulée.

5. Et combien de temps ? Je compte 1 heure 30 pour un poulet de 2 kg et j’ajuste à l’à peu près.

6. Qu’est ce que l’on mange avec ? Tout des féculents trempés dans la sauce jus, citron, sauge une tuerie. Des légumes racines anciens, topinambour, pannais, salsifis, tubercules tout juste cuits à l’eau ou à la vapeur et toujours trempés dans la sauce à la dernière minute. Puis quand le printemps arrivent vous pouvez mettre des légumes verts et enfin l’été des aubergines, des courgettes ou des tomates seront un accompagnement idéal trempés dans la sauce.

7. A vous de jouer