pdt_au_sel_noir

 

A la maison, nous sommes 5 et nous avons très souvent du monde les week end. Nos amis et notre famille ont  aussi une généreuse progéniture. J’ai donc mes recettes fétiches simplissimes et consensuelles pour ne pas trop effrayer mes cobayes. Quand je veux faire plaisir à tout le monde et nourrir les ados et pré ados qui commencent à devenir majoritaires, je sors la recette des patates au four. Rien de plus simple et pourtant toujours efficace.

Mais des patates comme ça, sans mon grain de sel, (et ! il fallait bien que je la sorte celle là !), ça serait sans compter avec « cookingout ». Alors, j’ajoute des herbes dès que le printemps arrive, je varie les huiles et maintenant les sels. Grâce au sel noir de hawaï (cliquer ici), cette bonne vielle recette des familles prend un côté plus glamour voir carrément tendance … qui mérite un petit post pour ce blog.

 

pommes_de_terre_bien_rang_es

 

Pour réaliser la recette, il faut des pommes de terre à chair ferme, 2 à 4 par personnes selon la taille et l’appétit des convives (attention tout le monde aime et en mange sans cesse comme une gourmandise). Il faut bien les laver, les frotter avec une brosse sans enlever la peau. Les sécher vite fait, let couper et deux dans la longueur. Mettre sur la plaque du four recouverte de papier aluminium, arroser d’un filet d’huile d’olive, parsemer de grains de sel noir et laisser au four une bonne demi heure à 200°c. Surveiller la cuisson, les pommes de terre doivent être un peu boursouflées au dessus.