Qu’on se le dise, il fait froid et quand les frimas sont là, la sorcière qui est en moi ressort avec ces idées de soupes saugrenues comme ici. Un de mes apprentis sorcier adore les soupes, veloutés et autres bouillons. Alors je mitonne devant mon chaudron et je leur fait avaler toutes mes lubies bien cachées une fois que le tout est mixé. La jeune sorcière de la maison n’est plus dupe mais accepte le navet ou le céleri si je les mets à doses homéopathiques. En tout le cas, c’est ce que je lui dis, je contrôle encore les doses.

soupe_courge__champi_chataignes_1

 

 

Cette fois-ci, ce sont des châtaignes que j’avais un peu oubliées dans un coin qui se sont glissées avec leurs copains champignons - pas ceux des bois ceux des caves - et avec la courge de Nice (cliquer ici) pour faire un velouté exquis. Si je vous parle de cette soupe, c’est qu’elle est sortie marron et qu’il faut profiter des derniers jours de Novembre pour cuisiner marron mais surtout que le mélange est très harmonieux. La châtaigne amène une texture et un arrière goût très agréable, les champignons renforcent le goût boisé et la courge apporte le fond de texture.

 

soupe_courge__champi_chataignes2

Ingrédients pour 5 personnes

  • 500 g de courge de Nice ou tout autre courge
  • 500 g de champignons de Paris
  • 20 châtaignes fraîches
  • 1 oignon
  • 1 c à s. d’huile
  • 1 noisette de beurre
  • Sel et poivre

Recette

Frotter les champignons et leur enlever le bout du pied s’il est terreux, les couper en grosses lamelles. Faire chauffer l’huile dans une poêle et y saisir les champignons rapidement. Quand ils commencent à colorer éteindre le feu et réserver. Eplucher les châtaignes et la courge de Nice. Eplucher les oignons et les faire doucement revenir dans le beurre dans une cocotte. Ajouter les champignons, la courge et les châtaignes. Couvrir d’eau, saler et poivrer et laisser cuire 40 min. à couvert. Mixer et servir avec une cuillère de crème épaisse.