pesto_oranhge

Ce n’est pas la première fois que je mets des fleurs dans mon pesto, j’avais déjà fait le pesto de géranium violet (clic ici) et un jaune à base de soucis séchés (clic ici) l’an dernier. Mais je me suis aperçue que je n’avais pas fait de pesto orange. J’aurais pu prendre des soucis oranges mais c’est avec les capucines de mon jardin que j’ai décidé de me lancer. Elles font le régal de mes garçons. Ils adorent grappiller ce qu’ils trouvent (pas grand chose cette année, quelques pêches, tomates cerises et framboises c’est tout). Ils aiment aussi frimer avec leurs copains et écument les capucines du quartier, histoire de jouer les aventuriers : « même pas cap de manger des fleurs ! ». Et moi, j’adore cuisiner les fleurs, mon blog est truffé de recettes fleuries (des récap ici et ) ! Je ne sais pas pourquoi je n’y ai pas pensé plutôt, le résultat est très bon, un rien piquant, un goût de câpre, et une jolie couleur.

 

pesto_oranges_ingr_dients

 

Nous avons donc dégusté ce pesto avec les trofies, des pâtes oranges grâce au piment et quelques lardons grillés. Ma collègue et amie Catherine, qui sévit régulièrement sur ce blog en parle ici. Elle m’a devancée, nous les avons achetées ensemble.

 

 

trofies_et_pesto_orange

Toute la famille a l’habitude de mes lubies fleuries et ils sont souvent critiques. Le pesto aux capucines avec les trofies a été un vrai succès qui mérite ce post !