tian_ocre_jaune_cru

 

En juillet, je suis à l’affut de tous les produits « Ocre » et l’avantage de cette couleur c’est que le spectre est grand, du jaune au marron, je passe allégrement du rose au orange. Cette fois-ci je me suis arrêtée au jaune et c’est la couleur de ces légumes qui m’a guidée à réaliser cette recette très traditionnelle et que j’ai réduite à sa plus grande simplicité, des courgettes jaunes du mariacher, des tomates jaunes evergreen, des herbes fraîches, de l’huile d’olive, du sel et du poivre. Résultat attendu, rien de nouveau juste la couleur qui fait là toute l’originalité de ce plat parfait à déguster lors des longues soirées d’été et à finir froid le lendemain, s’il en reste.

Avec toutes les anciennes variétés de tomates qui reviennent en force, comme la noire de crimée, la cœur de bœuf,  la black zébra, l’evergreen, la tomate ananas, toutes les variétés de tomates cerises …, sur les étales de nos maraichers. Il est temps de redécouvrir les recettes basiques en jouant sur les couleurs par exemple la ratatouille que l’on peut traiter en ocre jaune en n’y ajoutant que des poivrons jaunes et en pelant les aubergines, le tian ou le crumble de tomate, voir la tomate farcie.

Laisser aller votre imagination chromatique.

Pour ceux et celles qui ne savent pas faire un tian, rien n’est plus simple. Il faut découper en rondelles tous les légumes puis les disposer en quinconces très serrés dans un plat à gratin, ajouter de l’ail, des herbes fraiches ciselées (sauge, romarin et thym pour moi), arroser d’huile d’olive puis cuire au four à 150° 45 minutes à une heure.

Dans les tians, tous les légumes ont leur place et tous les mariages sont possibles, hiver comme été.

 

 

tain_ocre_cuit