cam_line

 

Insatiable curieuse, je suis tombée sur une huile que je ne connaissais pas dans ma boutique bio. Un petit coup d’œil sur l’étiquette et la promesse de sa richesse en Oméga3 m’a convaincue d’essayer même si le prix est quelque peu prohibitif.

Le goût est moins enthousiasmant que je ne le pensais, mais je pense que mes neurones ont imprégné le goût de l’huile d’olive depuis ma tendre enfance et ont du mal avec les huiles plus neutres comme le colza, l’arachide et donc la santoline. Je l’utilise donc en complément de l’huile d’olive et petit à petit, nous commençons à l’apprécier.

Il semble que cette huile soit très ancienne mais a peu à peu disparu à cause de son faible rendement. Ses propriétés reconnues (rapport oméga3/6 = 5 ) devraient la faire revenir en avant de la scène.