corete_2

En trainant dans les allées de mon épicerie asiatique, je suis tombée devant une poudre verte, bien sur je l’ai ajoutée dans mon panier, une nouvelle découverte pour alimenter mon mois vert foncé et ma catégorie produits étranges. Après le pandanus et l’acacia, je pensais avoir trouvé une poudre de perlinpinpin, magique très certainement mais surtout très odorante. Quand j’ai mis mon nez dans le paquet, j’ai eu l’impression de me retrouver en thalasso quand on est recouvert d’algues. Après j’ai pensé aux épinards et puis j’ai commencé mes recherches. J’avais un indice écrit sur le paquet et quelques infos "molokheya".

corete_1

On ne peut pas dire qu’il existe des tonnes de recettes avec cette poudre, c’est toujours à base de viande et d’huile. Les recettes viennent de Tunisie, d’Egypte, du Liban ou de Syrie, elles sont liées à des légendes de rois pressés et sont apparemment traditionnellement servie pour des fêtes en fin de ramadan, pour l’hégire ou pour les deuils. Je suis assez étonnée de ne pas avoir trouvé d’autres utilisations, peut-être sur des blogs en langue arabe mais là je ne pratique pas. Si vous avez d’autres recettes je serais curieuse de les connaître, sinon je sens que mes cobayes vont devoir essuyer les plâtres et je ne suis pas sure de trouver un public entièrement conquis.