mique_2

Dans ma famille, ma grand mère maternelle nous a marqués par sa cuisine, pas toujours de façon positive ( pour moi notamment). Avec mes cousins nous parlons souvent de ses recettes mythiques, la sauce poulette, la brandade de morue, le clafoutis ... Mais je ne sais pas pourquoi, toutes ces recettes j'ai eu du mal à les apprécier quand j'étais petite et c'est maintenant que je les redécouvre avec plaisir, un brin nostalgique. Il fallait certainement que je me les approprie et je me rends compte que pour ce blog je ressors des vieilles recettes familiales et que j'ai envie de les faire. La mique en est la plus caractéristique. Pendant des années, j'ai refusé de manger le pain bouilli et c'est dans un excellent restaurant de la région Le pont de l'Ouysse que j'ai redécouvert il y a quelques années le foie gras frais sur sa mique poêlée et là, je me suis réconciliée avec ce plat.

Et en rentrant de Souillac après les vacances de la Toussaint, je me suis aussi décidée à la faire moi même. Nous avions des amis dont un couple qui passe de nombreuses vacances en Corèze et n'avait jamais goûté à la mique. Il fallait donc que je me lance. Cette recette est longue pour sa cuisson mais est relativement simple. Pour ceux qui ont une MAP ce doit être encore plus facile et elle vous ouvrira de nouveaux horizons. En fait la mique c'est une miche de pain cuit dans un bouillon de viande et de légumes, peu gras, bref un plat d'hiver à découvrir et qui change du pot eu feu ou de la poule au pot !

J’ai fait cette recette le week end dernier et je la publie vite pour Sameplayer qui se lance aujourd’hui, plus d'excuses voici tous mes trucs ! Parce que bien sur je ne me sais pas me contenter de la recette de base il a fallut que j'ajoute mon grain de champignon et ce fut une réussite.

J'ai suivi plus ou moins la recette de Lucien Rouquié dans le livre « recettes de nos grands-mères en Quercy Périgord », mais de la mique il y en avait trop. Je vous donnerais des recettes pour la recycler. Pour 6 après un bel apéro la moitié de la mique a suffit mais je vous laisse les proportions d'origine. A vous de voir.

Ingrédients pour 6 à 8 personnes  la mique qui vient du livre

700g de farine

20 grammes de levure de bière (j'ai pris de boulanger)

4 oeufs

60 g de graisse de canard (ou de saindoux voir de beurre)

15 gramme de sel

25 cl d'eau (j'ai du triplé la mise)

Une belle palette demi sel de 1,2 kg

6 poireaux

1 petit choux frisé

10 petits navets

10 belles carottes

1 oignon et ses clous de girofles (6 pour moi), 1 bouquet garni, 1 cas de poivre noir en grain

1 oignon

Et pour la variante

100 g de lardons fumés coupés très finement

20 grammes de cèpes secs coupés très finement

Recette

Ma palette était vraiment fraîche et demi sel, il faut bien vérifier mais si vous trouver cela pas besoin de dessaler avant. Mettre la palette dans une grande casserole et recouvrir largement d'eau froide. Ajouter un oignon épluché piqué de clous de girofle, le bouquet garni et une cas de poivre noir en grain. Mettre sur le feu et écumer au premier bouillon. Baisser le feu et laisser cuire au moins 2 heures à feu très doux, écumer régulièrement.

Pendant ce temps commencer la mique, délayer la levure dans de l’eau tiède. Mettre la farine dans un plat et mélanger avec le sel. Ajouter la levure, mélanger puis ajouter les œufs un à un. A jouter alors la graisse de canard ou le saindoux ou du beurre mou, mélanger. Il est temps d’ajouter l’eau tiède pour obtenir une pâte homogène . Séparer la pâte en deux et pétrir chacune au moins 10 minutes. Dans une boule ajouter les lardons et les champignons. Laisser reposer bien fariné sous un torchon propre 1:15 sur un radiateur à 27, 28°. Puis repétrir 10 minutes chacune des boules et laisser reposer de nouveau 30 minutes.

Pendant ce temps, éplucher, laver et couper tous les légumes. Blanchir le choux dans un BDS. Après 2 heures de cuisson de la palette, ajouter les légumes dans le bouillon de la palette. Après 30 minutes ajouter les miques dans les torchons dans le bouillon, appuyer pour que les miques soient bien immergées dans le bouillon. Laisser cuire une heure supplémentaire.

Pour servir découper la mique chaude en tranche et la palette comme du jambon. Servir la palette les légumes et la mique dans une assiette et le bouillon à coté. L’objectif est de mouiller la mique au fur et à mesure avec le bouillon selon le goût de chacun.

Mique_1

Pour ceux qui n’ont jamais goûté et qui aiment le pot au feu ou la poule au pot, foncez vous aller adorer cette recette !

Pour ceux qui ont une MAP et qui veulent varier les plaisirs, n’hésitez pas c’est un jeu d’enfant !

Pour ceux qui sont curieux et souhaitent goûter un plat du terroir, lancez vous, vous serez très agréablement surpris !

Pour ceux qui connaissent, tentez la variante au lardons et champignons, vous découvrirez des goûts différents très chatoyants.

mique_3