chumbos_1

Je suis une inconditionnelle des figues de barbarie que ma mère appelle des chumbos, un petit reste de sa jeunesse en Algérie certainement et la forte influence espagnole qui y régnait. Quand j'en trouve chez ma marchande algérienne du marché dont je vous ai déjà parlé pour mes jujubes, je ne résiste pas j'en achète. Seulement, je suis la seule qui a la patience de les éplucher (en générale je me mets des épines pleins les doigts) et à les apprécier toutes seules. Donc je les camouffle. La dernière fois ce fut dans un smoothie et cette fois ci sous du jambon de parme. Un façon de revisiter la sempiternelle tomate mozzarella. J'ai trouvé cette idée dans le bouquin de  chez Tana Editions "Petit manuel pour ne pas avoir l'air d'une nouille dans une épicerie de exotique" de Dominiques Lesbros que j'affectionne particulièrement quand je trouve des inconnus chez mes marchands ou au restau. Cependant il n'y avait pas la jujube.

 

Ce petit bouquin est sympa parce qu'il donne de très bonnes pistes sur la façon dont on peut utiliser ces fruits sans être trop didactique. Ce qui me convient très bien.

 

basilic_violetPour réaliser cette recette, j'ai acheté de la très bonne mozzarella di buffala et du jambon de parme coupé très fin, pas besoin de beaucoup donc il vaut mieux ne pas lésiner sur la qualité. J'ai découpé les figues en lamelle, la mozzarella aussi et j'ai enfermé la lamelle de mozza entre 2 morceaux de figues. Un petit chapeau de jambon, une feuille de basilic, pour bien faire il en aurait fallut du violet mais le mien est mort et je n'en trouve pas dans le commerce. J'ai ensuite poivré, salé et ajouté de la très bonne huile d'olive italienne. Et cette recette très traditionnelle prend une autre tournure esthétique et gustative.