Je n'arrive pas à me souvenir depuis quand je suis une fane inconditionnelle des coquelicots, j'aime leur couleur et leur fragilité. Cette sensation d'été dès que l'on voit les premiers pointer le bout de leur nez. Des paysages de champ de blés bordés de rouge lors des routes de vacances. Ils sont d'ailleurs sur ma bannière rouge, ceux là viennent de champs bordant la montagne Sainte Victoire, près d'Aix en Provence. J'ai pris la photo lors de notre petite escapade de mai. Je rêvai de les cuisiner mais nous étions à l'hôtel et ce n'était pas possible de les ramener à Paris en forme.

coquelicot

Sur le blog de Marie-Laure, Autres délices, j'ai vu cette superbe recette de confit de coquelicots et là je pestai de ne pas connaître d'endroit à coté de chez moi avec des coquelicots ramassables. Tous les week end de juin chez nous sont réservés aux tournois sportifs et autres spectacles de fin d'année. Samedi dernier, il y avait le choix entre la demie finale par équipe de tennis ou le tournoi de hand sur herbe. J'ai choisi le hand et nous voilà à Herblay sur un terrain longeant des champs de blé et des bordures de coquelicots, dès que je les ai vus, j'ai su que le temps passerait plus vite encore que je ne le pensais. J'avais emmené mon ordi dans l'espoir de prendre de l'avance sur le blog, mais non, j'ai tout mis dans un poche du sac et dans l'autre j'ai ramassé le maximum de pétales de coquelicot que ma patience et les matchs de hand m'ont permis de faire. 100 grammes voilà ma récolte ! Et la coupe pour l'équipe de Marius, ils ont tout gagné ! Et cette après midi que je redoutais s'est convertie en une après midi de plaisir plus que satisfaisante, j'allais enfin pouvoir cuisiner du coquelicot et le savourer et mon côté mère très fière de sa progéniture a eu sa dose de bonheur et d'orgueil. Pour Julien et l'équipe de tennis ce ne fut pas la même histoire, ils ont perdus et pas l'ombre d'un coquelicot du coté du terrain .... Julien s'est consolé en dégustant une tartine avec de la gelée de coquelicot.

Avec mes 100 grammes j'ai fait 2 pots de gelée et un litre de sirop qui viendra parfumer nos gâteaux, madeleines surprises, cakes ou financiers ... et pourquoi pas un petit kir.

sirop_de_coquelicot_2

Ingrédients

100 grammes de fleur de coquelicots bien aérée pour faire tomber les bestioles

2 litres d'eau

500 grammes de sucre spécial confiture enrichi en gélifiant pour la gelée ou confit

400 grammes de sucre roux et 2 cas d'acide citrique (en pharmacie) ou à défaut le jus et le zeste d'un citron non traité

Recettes avec une base commune

Faire bouillir l'eau et y ajouter les pétales de fleurs délicatement. Laisser cuire une dizaine de minutes puis laisser macérer une heure. Filtre le jus.

sirop_de_coquelicot_2Pour un litre de sirop (genre grenadine), j'ai laissé 1,1 litre de jus filtré avec 400 grammes de sucre roux et 2 cas d'acide citrique, à cuire à feu doux pendant une heure. J'ai refiltré et mis en bouteille bien stérilisée. Pour conserver le jus plus longtemps, il faut remplir la bouteille, fermer et retourner. Pour plus de sécurité, conserver au frigidaire ou ajouter 1 cac de benzoate de soude (pharmacie).

gel_e_de_coquelicotPour 2 pots de confit ou gelée, j'ai laissé le reste soit 0,8 litres de jus avec 500 grammes de sucre spécial confiture à cuire à feu doux pendant 50 minutes. J'ai rempli 2 pots stérilisés à ras bord, j'ai fermé et retourné les pots. Les pots se conservent longtemps.