Je vous ai déjà fait le couplet sur cette plante, je vais maintenant vous faire la démonstration. Mon année a commencé avec ce blog mais aussi avec une semaine en Egypte pour une croisière le long du nil en famille. Un très beau moment avec une conjonction positive, un groupe très sympa, des enfants du même âge que les miens qui se sont très bien entendus, leurs parents très sympas et nous nous sommes bien entendus aussi. Et surtout, un guide avec la foi qui a su faire apprécier à tous (surtout les plus petits pas toujours enthousiastes à 6 heures du matin devant un énième temple) ces monuments si impressionnants. J’avais déjà été en Egypte à 15 ans et j’avais peur d’être déçu, je gardais le souvenir de n’avoir pas été capable d’imaginer la magnificence de ce que je voyais alors que j’avais tellement étudié et vu ces temples en photos auparavent. L’Egypte m’avait surprise et surtout conquise. A 15 ans, je suis rentrée pleine de frustration de ne pas avoir tout vu (j’ai raté Abou Simbel , le clou pour moi)  et de ne pas avoir ramener tous les souvenirs que je souhaitais.

ABou_SimbelCette fois ci, j’ai vu Abou Simbel dans toute sa splendeur au lever du soleil, mais je n’ai ramené aucun de ces souvenirs fabriqués en chine pour touristes en mal de consommation. Dans ma valise, il n’y avait que quelques épices du poivre vert, plus vert tu meurs, idéal avec un bon steak, je vous en ai déjà parlé et du karkadé sous toutes ces formes en poudre, elle a coloré et parfumé mes cannelés et en fleurs pour toute sorte d’infusion, je l’ai déjà utilisé pour faire rosir mon rizotto, un vrai bonheur.

Suite à quelques échanges avec Lili de Gastronades et des souvenirs communs de gelée de pissenlit m’est venue l’idée de faire de la gelée de Karkadé. Elle reste très liquide mais accompagne parfaitement une salade de fruit, un fromage blanc, je la vois très bien au dessus d’une tarte aux abricots, un de mes pêchers mignon, il faudra attendre un petit peu pour la recette.

karkadet_en_gel_e

Ingrédients

1 litre d’eau bouillante

2 cas de feuilles de karkadé

800 grammes de sucre spécial gelée

Recette

Faire infuser les fleurs d’hibiscus (karkadé) dan l’eau bouillante 5 bonnes minutes.

Filtrer et ajouter le sucre. Laisser sur feu doux une demi-heure, il faut que le volume ait réduit d’un tiers à peu près.

Préparer des pots à confiture comme ici. Et vous avez au moins un an pour utiliser ce nectar des dieux, Osiris ne le bouderais pas j’en suis sure !!!