Il fait froid à nouveau et chez nous le poêle à bois a repris du service. En le préparant hier soir avant de le mettre en marche, j’ai eu une pensée pour l’environnement je me suis dit que c’était une pensée verte et que je pouvais donc la partager avec vous. Donc, je voulais faire un bon feu pour en profiter toute la soirée bien au chaud dans mon canapé et envisager le nettoyage de printemps qui s’impose sur ce blog ! Mais la vitre du poêle était sale comme souvent. Et là il y a 2 solutions, celle de la flemmarde et du produit miracle mais très mauvais le jex four et celle de l’écolo l’éponge mouillée et l’huile de coude. Je vous rassure, je choisi le plus souvent la seconde solution et quand on n’a pas trop attendu elle s’avère très efficace. Il suffit de tremper l’éponge mouillée dans la cendre et de frotter, puis rincer c’est impécable. Et la cendre que l’on n’a pas utilisée va direct au compost, un autre petit geste vert pour lequel je suis drastique, toutes les épluchures vont au compost et je m’en sers pour mon mini potager.

cendre1cendre_2